La semaine du 19 au 24 novembre dernier a été particulièrement intense et fut un réel défi tant humain que logistique pour l’équipe WFT : être présents sur deux salons simultanément tout en maintenant le bon fonctionnement des activité courantes.
Le Vinitech-Sifel s’est ainsi déroulé du 20 au 22 novembre à Bordeaux tandis que l’Austro Agrar avait lieu à Tulln (Autriche) du 21 au 24 novembre.
Avec respectivement 45 000 et 61 000 visiteurs, ces salons sont des rendez-vous à ne pas manquer.


Chez WFT, nous sommes conscient de l’évolution constante des besoins des vignerons du monde entier en matière d’automatisation des processus et du contrôle de la fermentation du vin. C’est pour cette raison que l’innovation s’est toujours trouvé au cœur de nos préoccupations. Nous avons ainsi été en mesure de présenter un réfractomètre numérique, dernière nouveauté issue de notre travail de recherche et de développement.

Les dernières avancées technologiques dans le domaine du contrôle des processus de fermentation du vin étaient à l’honneur sur notre stand, où nous avons eu le plaisir d’accueillir de très nombreux visiteurs. Le salon bordelais s’est d’ailleurs distingué par la présence de nombreux acteurs internationaux, certains venant d’aussi loin que d’Australie, d’Amérique du Sud, de la région du Caucase ou encore du Moyen-Orient.

En plus de notre dernier système de bus pour la micro et macro-oxygénation, nous avont été fiers de pouvoir présenter notre nouveau réfractomètre numérique. Cette prouesse technologique, totalement inédite dans les technologies du vin, permettra le guidage de la fermentation des vins rouges et blancs adapté à la teneur en sucre effective du vin. Une innovation qui ouvre une nouvelle ère pour le contrôle moderne des processus de fermentation, et pour laquelle les visiteurs présents sur notre stand ont témoigné d’un grand intérêt.